Les vibrations japonaises ou la communication silencieuse

 

 

                                                                     

             ...Petit historique

                                                        

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1990, les vibrations japonaises jusqu'alors véhiculées par transmissions orales, sont ramenées en Europe et plus principalement en France,  par le kinésithérapeute et sophrologue Christian Desmarty. Ce dernier les codifie pour pouvoir enseigner cet art.

 

Le principe

          

          Bien que passive tout le temps de la séance, la personne "vibrée"  a pour consigne de rester centrée sur ses sensations sans laisser vagabonder son esprit ni cultiver une réflexion intellectuelle. Par des manoeuvres progressives sur l'ensemble du corps, le vibreur permet à la personne "vibrée" de re-dessiner ce corps à travers ses propres sensations, sur toutes les zones stimulées par les vibrations, des pieds à la tête. Tandis que le vibreur installe la détente de  la personne "vibrée", cette dernière est invitée à lâcher prise totalement, pour rester dans l'ici et maintenant. En fin de séance, elle a le choix de verbaliser son ressenti, ses sensations, vécus pendant et après la séance.

 

L'intention

 

             Le manque de vibrations d'une zone stimulée indique des tensions physiques, voire mentales et un blocage dans la circulation des énergies. En prenant conscience de cette absence et en se concentrant sur ses sensations, la personne "vibrée" peut alors apprendre, progressivement et en douceur, à sentir et à reconnaitre ses tensions musculaires, ses retenues, ses tensions nerveuses.

Elle peut alors agir sur son physique, son mental et sa respiration pour modifier cela, avec l'aide du "vibreur"  tout d'abord, puis en toute circonstance, dans son quotidien.

 

La pratique des vibrations japonaises accompagne cette prise de conscience du schéma corporel et initie la personne "vibrée" à l'écoute attentive de son corps, en relation avec son état intérieur, pour apprendre à lâcher ses résistances, à progresser vers une détente profonde et à s'ouvrir au monde, plus fluide, plus réceptive.

 

 

 

 

           Inventées au Japon, par des moines zen silencieux,  les vibrations japonaises sont utilisées pour résoudre certains problèmes intérieurs à la communauté zen "rinsaï", comme les conflits, les tensions, sans le support de la parole. Elles sont une technique rituelle très précise, non verbale, un art de la relaxation dans le silence le plus total, pratiqué dans un esprit de méditation.

Fréquente également en Corée au 19ème siècle, cette pratique a certainement subi de nombreuses influences culturelles, suite à la protection ou à la domination des pays comme la Chine, le Russie et le Japon.

  • Icône de l'application Facebook

Venez me rejoindre sur Facebook

​© 2014 by Virginie GABRIEL - with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now